Bougies Hopi myrtille et compagnie

 

Les Bougies auriculaires Hopi

Ce sont les indiens d'Amérique du Nord de la tribu des "HOPI", qui ont inventé ces fameuses "Bougies Hopi".
Chez myrtille et compagnie, nous les confectionnons depuis 3 ans.

Cette bougie auriculaire est confectionnée en étamine de coton, imprégnée de cire d'abeille pure, c’est là que nous intervenons en les roulant pour former un cylindre  droit et creux d'une vingtaine de centimètres de longueur. Et c'est cette bougie que l'on enflamme par une extrémité et que l'on plante dans l'oreille par l'autre extrémité.


La séance :
 La personne s'allonge et l'opérateur, indispensable dans cette opération, place la bougie enflammée dans le creux de l'oreille par l'autre extrémité. Celle-ci se consume doucement pendant environ 7 à 8 minutes.

Si une fumée blanchâtre sort de l'oreille c'est qu'il y a une prise d'air et il faudra enfoncer éventuellement en tournant légèrement la bougie,  afin  que rien ne s'échappe du pavillon.


Lorsque la bougie se sera consumée jusqu'à environ 5cm du pavillon, l'opérateur la sortira de l'oreille et la plongera dans un verre d'eau froide pour l'éteindre. Ensuite il nettoiera le pavillon des résidus qui pourraient s'y trouver avec un coton tige imbibé d'huile végétale (amande douce, germe de blé, jojoba, olive, etc...). Le patient restera encore un peu dans cette position pour prolonger les effets du traitement.
Ensuite il faudra faire de même dans l'autre oreille, ce qui est absolument nécessaire pour ne pas créer un déséquilibre.


Ce que le patient ressent :
Le patient ressent une détente bien agréables. Un léger grésillement trés doux, une châleur trés douce à peine perspectible, et absolument rien de désagréable.


Les effets :
Par l'effet cheminée, toutes les impuretés de l'oreille sont aspirées par cette cheminée artificielle. Le patient ressent une sensation bienfaisante de libération, mais pas seulement de l'oreille, des sinus et même de la tête.  Il ressent également une relaxation intense et calmante, une meilleures respiration nasale facilitée et bien sûr, une meilleure audition, car le premier effet des bougies Hopi c'est d'abord d'enlever ces bouchons d'oreilles et toute la quantité de cérumen qui bloque ce conduit. Ce que vous pourrez constater dans le reste de la bougie non consumée c'est juste de la cire et les bouchons de cérumen.

Les bougies Hopi ne servent pas qu'à se nettoyer les oreilles.

En fait c'est une ancienne méthode thérapeutique qui consiste à améliorer le système énergétique du corps dans sa totalité. N'oublions pas que l'oreille est le point de passage du très important méridien d'acupuncture de la vésicule biliaire.

Le système lymphatique est lui aussi activé par le pavillon.


Ces bougies sont très efficaces pour agir en cas de rhume, sinusite, otite, migraines, excès de cérumen, acouphènes, pour aider à la relaxation, vertiges, le stress, etc...

En fait, en brûlant, la bougie dégage une vapeur chaude de microparticules de cire d'abeille qui va activer les sécrétions, ramollir le cérumen présent dans l'oreille et faciliter ainsi son extraction. Cette châleur produite crée une dépression et il se produit un effet de cheminée, les impuretés ainsi ramollies et chauffées sont littéralement aspirées par cette cheminée. Les éventuels bouchons remontent jusqu'à être expulsés. Sur les bouchons plus anciens et plus durs, plusieurs traitements par les bougies seront peut-être nécessaires a quelques jours d'intervalles.  Il se produit une sensation de détente, sorte de libération de la tête, un grand calme dans un grand nombre de cas, et très souvent la disparition des bruits parasites, ces acouphènes si désagréables et si difficiles à faire partir. L'ouïe est améliorée, l'audition est meilleure, c'est le premier sentiment que l'on ressent après le traitement.

Il y a stimulation des points réflexes du pavillon et étant donné que le pavillon n'est plus obstrué par  le cérumen, ils deviennent plus accessibles.

Les personnes stressés, énervés, excités, ressentiront un effet calmant. Il y a aussi un drainage du canal lacrymal, les maux de tête et d'oreilles seront solutionnés. Si vous ressentiez des déséquilibres, ils peuvent également être solutionnés par les bougies Hopi.

L'oreille participe l'équilibre du corps par le biais de l'oreille interne.

On comprend bien que le premier organe qui bénéficie des bougies Hopi soit l'oreille et le sens de l'ouïe. Mais il faut comprendre que l'oreille fait partie intégrante de tout un système. L'oreille interne est en rapport direct avec les cavités rhino-pharyngées et cela explique que les bienfaits ressentis ne concernent pas que la partie oreille mais tout le corps, par le biais de la circulation lymphatique qui est stimulée, accélérée, par les points d'acupuncture qui sont à nouveau opérationnels et sensibles, et par l'accélération de la circulation de toute cette zone, difficilement accessible.

Il faut savoir que les glandes sudoripares sécrètent le cérumen, qui en se mélangeant aux sécrétions grasses des glandes sébacées arrivent à former des agglomérats presque solides et qui deviennent forcément gênants, jusqu'à produire des bruits parasites comme les bourdonnements et les acouphènes.  Quelquefois c'est à la suite d'une baignade ou d'un lavage de l'oreille que l'on en ressent les premiers effets. L'eau introduite dans l'oreille faisant gonfler les amas de cérumen. Le coton-tige malheureusement à la mode pour se nettoyer les oreilles ne solutionne que très rarement ce problème et au contraire il a tendance à repousser ces agglomérats bien au fond pour ensuite favoriser les amas solides générant un inconfort pas toujours perceptible mais bien réel.
- Ces bougies Hopi peuvent être utilisées pour d'autres pratiques.

Par exemple lorsque vous êtes mordus ou piqués par de sales petites bêtes qui vous ont introduit des poisons ou du venin, vous pouvez appliquer ces bougies à l’endroit de la piqûre, qui par la châleur, l'aspiration et l'effet cheminée vont extirper ces toxines dangereuses de la zone atteinte.


L'oreille est un sens que l'on n'a pas l'habitude d'entretenir.

On pense à se moucher, on pense à entretenir sa vue, mais l'oreille fait figure de parent pauvre. Il n'y a qu'à voir comment nos jeunes se tuent les tympans dans les discothèques pour comprendre que l'ouïe ne les tracasse pas beaucoup. La musique Rock par exemple atteint facilement 100 décibels alors que l'on considère que 80 décibels est la limite au delà de laquelle il y a danger pour le tympan. Un avion sur le départ atteint 130 décibels (je vous conseille de faire une séance avant et après le voyage) et tous ces bruits excessifs ne concernent pas que le tympan mais par cette zone réflexe, c'est tout le système nerveux qui est concerné. 

La nervosité, l'irritabilité, les dépressions, le manque de résistance au stress, le manque de concentration, en sont les inévitables conséquences.


Alors, les bougies peuvent être une solution à de nombreux problèmes.

Je les utilise depuis + de 30 ans.

Christine Le Ridant

Retrouvez nos bougies hopi sur myrtille et compagnie.com

bougies hopi de myrtille et compagnie